Kia Ceed: Système de commande du moteur/carburant / Recherche de pannes

RECHERCHE DES PANNES DE BASE
GUIDE DE RECHERCHE DES PANNES DE BASE

FORMULAIRE D'ANALYSE DES PROBLÈMES DU CLIENT

PROCÉDURE DE CONTRÔLE DE BASE
MESURE DE L′ ÉTAT DE LA RÉSISTANCE DES PIÈCES ÉlectroniqueS
La résistance mesurée à haute température après la marche du véhicule peut être élevée ou faible. La résistance doit donc être mesurée à la température ambiante (20 °C, 68 °F), sauf autre indication.
  
La valeur de référence pour la température ambiante lors de la prise de mesure de résistance est (20 °C, 68 °F).
PROCÉDURE DE CONTRÔLE EN CAS DE PROBLÈME INTERMITTENT
Le plus difficile parfois dans le dépistage des anomalies est lorsqu'un problème récurrent n'apparaît pas lors du test. Par exemple, le problème n'apparaît que lorsque le véhicule est froid et non lorsqu'il est chaud. Dans ce cas, le technicien doit lire minutieusement la "FEUILLE D'ANALYSE DE PROBLEMES CLIENT" et recréer (Simuler) l'environnement et les conditions dans lesquelles le problème apparaît.
1.
Supprimez le code de diagnostic des pannes (DTC).
2.
Vérifiez la connexion du connecteur et contrôlez les bornes afin de vous assurer de l'absence de connexions défectueuses, de fils desserrés, déformés, cassés ou de fiches corrodées. Ensuite, vérifiez que les connecteurs sont toujours connectés correctement.

3.
Secouez légèrement le connecteur et le faisceau de câblage verticalement et horizontalement.
4.
Réparez ou remplacez le composant défectueux.
5.
Vérifiez que le problème a disparu lors de l'essai sur route.
● SIMULATION DES VIBRATIONS
a.
Capteurs et actionneurs
: faire vibrer légèrement les capteurs, les activateurs ou les relais avec le doigt.
  
Une vibration trop forte peut casser les capteurs, les actionneurs ou les relais
b.
Connecteurs et faisceau de câblage
: secouez légèrement le connecteur et le faisceau de câblage verticalement, puis horizontalement.
● SIMULATION DE LA CHALEUR
a.
Chauffez les composants suspectés de causer un dysfonctionnement avec un sèche-cheveux ou une autre source de chaleur.
  
NE chauffez PAS les composants aux endroits où ils peuvent être endommagés.
NE chauffez PAS l'ECM directement.
● SIMULATION DE PROJECTIONS D'EAU
a.
La projection d'eau sur le véhicule permet de simuler un jour pluvieux ou une condition d'humidité extrême.
  
NE projetez PAS de l'eau directement dans le compartiment moteur ou sur les composants électroniques.
● SIMULATION DE CHARGE LECTRIQUE
a.
Activez tous les systèmes électriques pour simuler une surtension (radios, ventilateurs, lumières, dégivreur de fenêtre arrière, etc.).
PROCÉDURE DE CONTRÔLE DES CONNECTEURS
1.
Manipulation du connecteur
a.
Ne tirez jamais sur le faisceau de câbles lors de la déconnexion des connecteurs.

b.
Lors de la dépose du connecteur avec verrouillage, appuyez ou tirez sur le levier de verrouillage.

c.
Etre attentif au clic s'il s'agit de connecteurs de verrouillage. Ce son indicque qu'ils sont verrouillés correctement.

d.
Lorsqu'un appareil d'essai est utilisé pour vérifier la continuité ou pour mesurer la tension, insérez toujours la sonde d'essai du côté du faisceau de câblage.

e.
Vérifiez si les bornes du connecteur sont étanches à l'eau côté connecteur. Depuis le côté du faisceau, il n'est pas possible d'accéder aux connecteurs étanches à l'eau.

  
Utilisez un fil fin pour éviter d'endommager la borne.
Veillez à ne pas endommager la borne lors de l'insertion de la sonde du testeur.
2.
Point de vérification du connecteur
a.
Lorsque le connecteur est connecté :
Maintenez le connecteur, vérifiez la connexion et le verrouillage.
b.
Lorsque le connecteur est déconnecté :
Vérifiez la borne manquante, la borne sertie ou l'âme de fil cassée en tirant légèrement sur le faisceau de câblage.
Vérifiez visuellement l'absence de rouille, de contamination, de déformation et de courbure.
c.
Vérifiez la condition de serrage de la borne :
Insérez une borne mâle de rechange dans une borne femelle et ensuite vérifiez les conditions de serrage de borne.
d.
Tirez légèrement sur les fils individuels pour vous assurer que chaque fil est fixé correctement à la borne.

3.
Méthode de réparation de borne du connecteur
a.
Nettoyez les points de contact à l'aide d'un pistolet à air et /ou d'un chiffon.
  
N'utilisez jamais du papier de verre pour polir les points de contact, sinon ils risquent d'être endommagés.
b.
Dans le cas d'une pression de contact anormale, remplacez la borne femelle.
PROCÉDURE DE CONTRÔLE DES FAISCEAUX DE CÂBLAGE
1.
Avant de déposer le faisceau de câblage, vérifiez la position du faisceau de câblage et le sertissage afin de le réparer correctement.
2.
Vérifiez si le faisceau de câblage n'est pas tordu, tiré ou desserré.
3.
Vérifiez si la température du faisceau de câblage n'est pas anormalement élevée.
4.
Vérifiez si le faisceau de câblage tourne, bouge ou vibre contre le coin coupant d'une pièce.
5.
Vérifiez la connexion entre le faisceau de câblage et tous les composants installés.
6.
Si la garniture du faisceau de câblage est endommagée, fixez, réparez ou remplacez le faisceau.
PROCÉDURE DE CONTRÔLE DES CIRCUITS LECTRIQUES
● CONTRÔLE DU CIRCUIT OUVERT
1.
Procédures pour le circuit ouvert
Vérification de la continuité
CONTRÔLE DE LA TENSION
Si un circuit ouvert apparaît (comme indiqué dans [FIG. 1]), il peut être détecté grâce à l'étape 2 (méthode de contrôle de la continuité) ou l'étape 3 (méthode de contrôle de la tension) comme indiqué ci-dessous.

2.
Méthode de vérification de la continuité
  
Lors de la mesure de la résistance, secouez légèrement le faisceau de câblage de haut en bas ou d'un côté à l'autre.
Spécification (Résistance)
1 Ω ou moins → Circuit normal
1 MΩ ou plus → Circuit ouvert
a.
Déconnectez les connecteurs (A) et (C) et mesurez la résistance entre ces deux connecteurs comme indiqué dans la [Fig 2].
Dans la [FIG.2.], la résistance mesurée sur les lignes 1 et 2 est respectivement supérieure à 1 MMΩ et inférieure à 1 Ω. Le circuit ouvert est la ligne 1 (la ligne 2 est le circuit normal). Pour trouver le point de rupture correct, vérifiez la sous-ligne de la ligne 1 comme décrit dans l'étape suivante.

b.
Déconnectez le connecteur (B) et mesurez la résistance entre les connecteurs (C) et (B1) et les connecteurs (B2) et (A) comme indiqué dans la [Fig 3].
Le cas échéant, la résistance mesurée entre les connecteurs (C) et (B1) est supérieure à 1 MΩ et le circuit ouvert se situe entre la borne 1 du connecteur (C) et la borne 1 du connecteur (B1).

3.
Méthode de contrôle de tension
a.
Pour les connecteurs encore connectés, mesurez la tension entre la masse du châssis et la borne 1 des connecteurs (A), (B) et (C) comme indiqué dans la [Fig 4].
La tension mesurée à chaque connecteur est de 5 V, 5 V et 0 V respectivement. Ainsi, le circuit ouvert se trouve entre les connecteurs (C) et (B).

● CONTRÔLE DU COURT-CIRCUIT
1.
Méthode d'essai pour le court-circuit au circuit de la masse
Vérification de la continuité avec la masse du châssis
S'il y a un court-circuit au circuit de la masse (comme indiqué dans [FIG. 5]), le point de rupture peut être détecté en suivant l'étape 2 (méthode de contrôle de la continuité avec la masse du châssis) comme indiqué ci-dessous.

2.
Méthode de vérification de la continuité (avec la masse du châssis)
  
Lors de la mesure de la résistance, secouez légèrement le faisceau de câblage de haut en bas ou d'un côté à l'autre.
Spécification (Résistance)
1 Ω ou moins → Court-circuit à la masse
1 MΩ ou plus → Circuit normal
a.
Débranchez les connecteurs (A) et (C) et mesurez la résistance entre le connecteur (A) et la masse du châssis comme indiqué dans la [Fig 6].
La résistance mesurée sur les lignes 1 et 2 de cet exemple est respectivement inférieure à 1 Ω et supérieure à 1 MΩ. La ligne 1 est le court-circuit au circuit de masse (la ligne 2 est le circuit normal). Pour trouver le point de rupture correct, vérifiez la sous-ligne de la ligne 1 comme décrit dans l'étape suivante.

b.
Déconnectez le connecteur (B) et mesurez la résistance entre le connecteur (A) et la masse du châssis et (B1) et la masse du châssis comme indiqué dans la [Fig 7].
La résistance mesurée entre le connecteur (B1) et la masse du châssis est de 1 Ω ou moins. Le court-circuit au circuit de la masse se trouve entre la borne 1 du connecteur (C) et la borne 1 du connecteur (B1).

TABLEAU DES RECHERCHES DES PANNES EN FONCTION DES SYMPTÔMES
(SYMPTÔME 1) MOTEUR NE DÉMARRE PAS
Cause possible
Panne sèche
Démarreur défaillant
Conduite d'alimentation en carburant pas connectée
Fuite dans le circuit de carburant à haute pression
Fusible hors-service
Direction du capteur de pression du rail
Signaux manquants de came et vilebrequin simultanément
Tension de batterie faible
Immobilisateur défectueux
Soupape du régulateur de pression de carburant sale, collée ou bloquée
Soupape du régulateur de pression du rail sale, collée ou bloquée
Mauvaise qualité de carburant ou pénétration d'eau dans le carburant
Inversion de connexions de carburant (alimentation et retour)
Défaillance du filtre à carburant
Circuit de carburant à basse pression bouché
Filtre à carburant obstrué
Défaillance intermittente de connexion de conduite de carburant
Pénétration d'air dans le circuit de carburant à basse pression
Conduite de retour bouchée de pompe à carburant à haute pression
Basse pression de compression
Fuite au niveau de l'injecteur
Défaillance de pompe à carburant à basse pression
Défaillance de pompe à carburant à haute pression
Ouverture de l'injecteur obstruée
Erreur de programme ECM ou défaillance du matériel
Système de préchauffage défectueux

(SYMPTÔME 2) LE MOTEUR DÉMARRE AVEC DIFFICULT OU DÉMARRE ET CALE
Cause possible
Conduite de retour de carburant à l'injecteur pas connectée
Fuite dans le circuit de carburant à haute pression
Fusible hors-service
Filtre à air obstrué
Défaillance d'alternateur ou du régulateur de tension
Compensation de l'injecteur individuel pas adaptée
Pas de signal du capteur de température de liquide de refroidissement du moteur
Pas de signal du capteur de pression du rail
Tension de batterie faible
Ouverture bloquée de la soupape de commande EGR électrique
Soupape du régulateur de pression de carburant sale, collée ou bloquée
Soupape du régulateur de pression du rail sale, collée ou bloquée
Mauvaise qualité de carburant ou pénétration d'eau dans le carburant
Inversion de connexions de carburant (alimentation et retour)
Circuit de carburant à basse pression bouché
Filtre à carburant obstrué
Niveau d'huile trop élevé ou trop bas
Convertisseur catalytique endommagé ou scellé
Défaillance intermittente de connexion de conduite de carburant
Pénétration d'air dans le circuit de carburant à basse pression
Conduite de retour bouchée de pompe à carburant à haute pression
Système de préchauffage défectueux
Basse pression de compression
Conduite de retour de l’injecteur bouchée
Dépôt de calamine sur l'injecteur (trous scellés)
Aiguille de l’injecteur obstruée (injection possible à partir d'une certaine pression)
Essence dans le carburant
Erreur de programme ECM ou défaillance du matériel

(SYMPTÔME 3) DÉMARRAGE DIFFICILE CHAUD
Cause possible
Compensation de l'injecteur individuel pas adaptée
Pas de signal du capteur de pression du rail
Ouverture bloquée de la soupape de commande EGR électrique
Soupape du régulateur de pression de carburant sale, collée ou bloquée
Soupape du régulateur de pression du rail sale, collée ou bloquée
Filtre à air obstrué
Pénétration d'air dans le circuit de carburant à basse pression
Mauvaise qualité de carburant ou pénétration d'eau dans le carburant
Conduite de retour bouchée de pompe à carburant à haute pression
Filtre à carburant obstrué
Basse pression de compression
Défaillance intermittente de connexion de conduite de carburant
Dépôt de calamine sur l'injecteur (trous scellés)
Aiguille de l’injecteur obstruée (injection possible à partir d'une certaine pression)
Essence dans le carburant
Erreur de programme ECM ou défaillance du matériel

(SYMPTÔME 4) RALENTI INSTABLE
Cause possible
Conduite de retour de carburant à l'injecteur pas connectée
Compensation de l'injecteur individuel pas adaptée
Pas de signal du capteur de pression du rail
Ouverture de faisceau de câblage ou mauvaise connexion
Pénétration d'air dans le circuit de carburant à basse pression
Mauvaise qualité de carburant ou pénétration d'eau dans le carburant
Filtre à carburant obstrué
Filtre à air obstrué
Conduite de retour de l’injecteur bouchée
Fuite dans le circuit de carburant à haute pression
Système de préchauffage défectueux
Basse pression de compression
Mauvais serrage de la fixation de l’injecteur
Défaillance de pompe à carburant à haute pression
Injecteur pas adapté
Dépôt de calamine sur l'injecteur (trous scellés)
Aiguille de l’injecteur obstruée (injection possible à partir d'une certaine pression)
Ouverture de l'injecteur obstruée
Ouverture bloquée de la soupape de commande EGR électrique

(SYMPTÔME 5) VITESSE AU RALENTI TROP HAUTE OU TROP BASSE
Cause possible
Pas de signal du capteur de température de liquide de refroidissement du moteur
tat incorrect des dispositifs d'alimentation électrique
Défaillance d'alternateur ou du régulateur de tension
Erreur de programme ECM ou défaillance du matériel
Ouverture bloquée de la soupape de commande EGR électrique
Défaillance de la pédale de l'accélérateur

(SYMPTÔME 6) FUMÉES BLEUES, BLANCHES, OU NOIRES
Cause possible
Compensation de l'injecteur individuel pas adaptée
Pas de signal du capteur de température de liquide de refroidissement du moteur
Pas de signal du capteur de pression du rail
Ouverture bloquée de la soupape de commande EGR électrique
Soupape du régulateur de pression de carburant sale, collée ou bloquée
Soupape du régulateur de pression du rail sale, collée ou bloquée
Niveau d'huile trop élevé ou trop bas
Mauvaise qualité de carburant ou pénétration d'eau dans le carburant
Convertisseur catalytique endommagé ou scellé
Filtre à air obstrué
Aspiration d'huile (emballement du moteur)
Système de préchauffage défectueux
Basse pression de compression
Mauvais serrage de la fixation de l’injecteur
Mauvais joint torique de l’injecteur, pas de joint torique ou deux joints toriques installés
Injecteur pas adapté
Dépôt de calamine sur l'injecteur (trous scellés)
Ouverture de l'injecteur obstruée
Essence dans le carburant

(SYMPTÔME 7) BROUTAGE DU MOTEUR, MOTEUR BRUYANT
Cause possible
Compensation de l'injecteur individuel pas adaptée
Ouverture bloquée de la soupape de commande EGR électrique
Ouverture bloquée de la soupape de commande EGR électrique
Pas de signal du capteur de température de liquide de refroidissement du moteur
Système de préchauffage défectueux
Basse pression de compression
Conduite de retour de l’injecteur bouchée
Pas de signal du capteur de pression du rail
Mauvais joint torique de l’injecteur, pas de joint torique ou deux joints toriques installés
Injecteur pas adapté
Dépôt de calamine sur l'injecteur (trous scellés)
Aiguille de l’injecteur obstruée (injection possible à partir d'une certaine pression)
Ouverture de l'injecteur obstruée
Pas de signal du capteur de température de liquide de refroidissement du moteur

(SYMPTÔME 8) BRUIT D'EXPLOSION
Cause possible
Compensation de l'injecteur individuel pas adaptée
Défaillance intermittente de connexion de conduite de carburant
Système d'échappement obstrué
Pas de signal du capteur de pression du rail
Soupape du régulateur de pression de carburant sale, collée ou bloquée
Soupape du régulateur de pression du rail sale, collée ou bloquée
Erreur de programme ECM ou défaillance du matériel

(SYMPTÔME 9) ACCÉLÉRATION / DÉCELÉRATION INTEMPESTIVES ET EMBALLEMENT DU MOTEUR
Cause possible
Capteur de position de pédale de l'accélérateur bloqué
Ouverture bloquée de la soupape de commande EGR électrique
Défaillance intermittente de connexion de conduite de carburant
Aspiration d'huile (emballement du moteur)
Pas de signal du capteur de pression du rail
Erreur de programme ECM ou défaillance du matériel

(SYMPTÔME 10) JEU LORS DE L'ACCÉLÉRATION ET DU RÉEMBRAYAGE (TEMPS DE RÉPONSE)
Cause possible
Fuite dans le système d'admission.
tat incorrect des dispositifs d'alimentation électrique
Capteur de position de pédale de l'accélérateur bloqué
Ouverture bloquée de la soupape de commande EGR électrique
Turbochargeur endommagé ou fuite dans conduite de dépression
Filtre à carburant obstrué
Basse pression de compression
Fuite dans le circuit de carburant à haute pression
Soupape du régulateur de pression de carburant sale, collée ou bloquée
Soupape du régulateur de pression du rail sale, collée ou bloquée
Aiguille de l’injecteur obstruée (injection possible à partir d'une certaine pression)
Erreur de programme ECM ou défaillance du matériel

(SYMPTÔME 11) MOTEUR S'ARRÊTE
Cause possible
Panne sèche
Conduite d'alimentation en carburant pas connectée
Fuite dans le circuit de carburant à haute pression
Fusible hors-service
Mauvaise qualité de carburant ou pénétration d'eau dans le carburant
Circuit de carburant à basse pression bouché
Filtre à carburant obstrué
Signaux manquants de vilebrequin
Ouverture bloquée de la soupape de commande EGR électrique
Soupape du régulateur de pression de carburant sale, collée ou bloquée
Soupape du régulateur de pression du rail sale, collée ou bloquée
Défaillance d'alternateur ou du régulateur de tension
Défaillance intermittente de connexion de conduite de carburant
Convertisseur catalytique endommagé ou scellé
Défaillance de pompe à carburant à basse pression
Défaillance de pompe à carburant à haute pression
Essence dans le carburant
Erreur de programme ECM ou défaillance du matériel

(SYMPTÔME 12) BROUTAGE DU MOTEUR
Cause possible
Panne sèche
Conduite de retour de carburant à l'injecteur pas connectée
tat incorrect des dispositifs d'alimentation électrique
Compensation de l'injecteur individuel pas adaptée
Ouverture bloquée de la soupape de commande EGR électrique
Défaillance du filtre à carburant
Pénétration d'air dans le circuit de carburant à basse pression
Mauvaise qualité de carburant ou pénétration d'eau dans le carburant
Filtre à carburant obstrué
Défaillance intermittente de connexion de conduite de carburant
Ouverture de faisceau de câblage ou mauvaise connexion
Système de préchauffage défectueux
Basse pression de compression
Conduite de retour de l’injecteur bouchée
Mauvais dégagement de soupape
Défaillance de pompe à carburant à basse pression
Mauvais joint torique de l’injecteur, pas de joint torique ou deux joints toriques installés
Dépôt de calamine sur l'injecteur (trous scellés)
Aiguille de l’injecteur obstruée (injection possible à partir d'une certaine pression)
Ouverture de l'injecteur obstruée
Essence dans le carburant
Erreur de programme ECM ou défaillance du matériel

(SYMPTÔME 13) MANQUE D'ALIMENTATION
Cause possible
Compensation de l'injecteur individuel pas adaptée
Capteur de position de pédale de l'accélérateur bloqué
tat incorrect des dispositifs d'alimentation électrique
Ouverture bloquée de la soupape de commande EGR électrique
Fuite dans le système d'admission.
Filtre à air obstrué
Niveau d'huile trop élevé ou trop bas
Convertisseur catalytique endommagé ou scellé
Turbochargeur endommagé ou fuite dans conduite de dépression
Turbochargeur endommagé
Filtre à carburant obstrué
Fuite au niveau de l'injecteur
Conduite de retour bouchée de pompe à carburant à haute pression
Conduite de retour de l’injecteur bouchée
Basse pression de compression
Injecteur pas adapté
Dépôt de calamine sur l'injecteur (trous scellés)
Mauvais dégagement de soupape
Température du liquide de refroidissement du moteur trop élevée
Température du carburant trop élevée

(SYMPTÔME 14) EXCES D'ALIMENTATION
Cause possible
Compensation de l'injecteur individuel pas adaptée
Aspiration d'huile (emballement du moteur)
Erreur de programme ECM ou défaillance du matériel

(SYMPTÔME 15) CONSOMMATION DE CARBURANT EXCESSIVE
Cause possible
Conduite de retour de carburant à l'injecteur pas connectée
Fuite au niveau de la soupape du régulateur de pression du carburant
Fuite au niveau du capteur de température de carburant
Fuite dans le circuit de carburant à haute pression
Fuite dans le système d'admission.
Filtre à air obstrué
Compensation de l'injecteur individuel pas adaptée
Ouverture bloquée de la soupape de commande EGR électrique
tat incorrect des dispositifs d'alimentation électrique
Niveau d'huile trop élevé ou trop bas
Mauvaise qualité de carburant ou pénétration d'eau dans le carburant
Convertisseur catalytique endommagé ou scellé
Turbochargeur endommagé
Basse pression de compression
Injecteur pas adapté
Erreur de programme ECM ou défaillance du matériel

(SYMPTÔME 16) SURRÉGIME DU MOTEUR LORS DU CHANGEMENT DE VITESSE
Cause possible
Capteur de position de pédale de l'accélérateur bloqué
Compensation de l'injecteur individuel pas adaptée
Défaillance intermittente de connexion de conduite de carburant
Embrayage pas bien réglé (option)
Aspiration d'huile (emballement du moteur)
Turbochargeur endommagé
Injecteur pas adapté
Erreur de programme ECM ou défaillance du matériel

(SYMPTÔME 17) ODEURS D'ÉCHAPPEMENT
Cause possible
Fuite dans la soupape de commande EGR électrique
Aspiration d'huile (emballement du moteur)
Turbochargeur endommagé
Niveau d'huile trop élevé ou trop bas
Compensation de l'injecteur individuel pas adaptée
Convertisseur catalytique endommagé ou scellé
Mauvais serrage de la fixation de l’injecteur
Mauvais joint torique de l’injecteur, pas de joint torique ou deux joints toriques installés
Injecteur pas adapté
Dépôt de calamine sur l'injecteur (trous scellés)
Aiguille de l’injecteur obstruée (injection possible à partir d'une certaine pression)
Ouverture de l'injecteur obstruée
Erreur de programme ECM ou défaillance du matériel

(SYMPTÔME 18) FUMÉES (NOIRES, BLANCHES, OU BLEUES) LORS DE L'ACCÉLÉRATION
Cause possible
Compensation de l'injecteur individuel pas adaptée
Ouverture bloquée de la soupape de commande EGR électrique
Filtre à air obstrué
Mauvaise qualité de carburant ou pénétration d'eau dans le carburant
Niveau d'huile trop élevé ou trop bas
Turbochargeur endommagé
Convertisseur catalytique endommagé ou scellé
Aspiration d'huile (emballement du moteur)
Dispositif de chauffage d'air défaillant
Basse pression de compression
Fuite dans le circuit de carburant à haute pression
Défaillance intermittente de connexion de conduite de carburant
Mauvais serrage de la fixation de l’injecteur
Mauvais joint torique de l’injecteur, pas de joint torique ou deux joints toriques installés
Injecteur pas adapté
Dépôt de calamine sur l'injecteur (trous scellés)
Aiguille de l’injecteur obstruée (injection possible à partir d'une certaine pression)
Ouverture de l'injecteur obstruée
Essence dans le carburant
Erreur de programme ECM ou défaillance du matériel
Échec du filtre à particules (DPF)

(SYMPTÔME 19) ODEURS DE CARBURANT
Cause possible
Conduite d'alimentation en carburant pas connectée
Conduite de retour de carburant à l'injecteur pas connectée
Fuite au niveau de la soupape du régulateur de pression du carburant
Fuite au niveau du capteur de température de carburant
Fuite dans le circuit de carburant à haute pression

(SYMPTÔME 20) MOTEUR CALE EN CAS DE PRISE DE FORCE
Cause possible
Capteur de position de pédale de l'accélérateur bloqué
tat incorrect des dispositifs d'alimentation électrique
Filtre à air obstrué
Inversion de connexions de carburant (alimentation et retour)
Défaillance du filtre à carburant
Mauvaise qualité de carburant ou pénétration d'eau dans le carburant
Pénétration d'air dans le circuit de carburant à basse pression
Filtre à carburant obstrué
Convertisseur catalytique endommagé ou scellé
Défaillance intermittente de connexion de conduite de carburant
Pas de signal du capteur de pression du rail
Soupape du régulateur de pression de carburant sale, collée ou bloquée
Soupape du régulateur de pression du rail sale, collée ou bloquée
Essence dans le carburant
Erreur de programme ECM ou défaillance du matériel
Capteur de position de pédale de l'accélérateur défaillant

(SYMPTÔME 21) MOTEUR NE S'ARRÊTE PAS
Cause possible
Circuit de lubrification du turbochargeur usé ou bloqué
Trop d'huile du moteur
Fuite du flexible de dépression
Erreur de programme ECM ou défaillance du matériel

(SYMPTÔME 22) DIVERS BRUIT MÉCANIQUES
Cause possible
Bruit de sonnerie (décharge des injecteurs)
Clip cassé (vibrations, résonances, bruits)
tat incorrect des dispositifs d'alimentation électrique
Convertisseur catalytique endommagé ou scellé
Fuite dans le système d'admission.
Mauvais serrage de la fixation de l’injecteur
Turbochargeur endommagé
Mauvais dégagement de soupape

Spécifications
Spécifications Système d′alimentation en carburant Élément Spécification Système d'injection de carburant ...

Système de commande du moteur
...

Autres materiaux:

Manuel du proprietaire Kia Cee'd: Voyant de commande de boîtepont manuelle
Ce voyant vous informe tandis que vous roulez, du rapport de vitesse le plus approprié pour économiser du carburant. Par exemple : Indique que passer en 3ème est plus approprié (le rapport actuel étant la 2nde ou la 1ère). : Indique que rétrograder en 3ème est plus approprié ...

Revue Technique Kia Cee'd: Composants et emplacement des composants
COMPOSANTS 1. Interrupteur LDWS ON/OFF 2. Groupe d’instruments 3. Unité LDWS ...

© 2016-2019 Kopyright www.kceedfr.com